• La perte d'un être cher.

    #Julie vit en Bretagne. Son frère Marc a un accident qui lui coûte la vie... Après le décès de son père, et désormais, de son frère, Julie se sent vraiment mal, et sa mère se sent désespérée, mais malgré tout, elles gardent le sourire.#

    ~ Rennes, Bretagne - 10h30 ~

    - A plus Marc ! dis-je à mon grand frère.

    - A plus Julie ! A plus Maman !

    Marc a 20 ans, c'est un homme très gentil ! Chaque fois qu'il revient de Lyon, il m'apporte un cadeau. Aujourd'hui, il repart après une semaine passée à la maison.

    Je me dirige vers la fenêtre menant sur la rue pour le regarder partir. Au bout de quelques instants, il traverse la rue puis, une fois sur le trottoir opposé à notre immeuble, il se retourne et me salue avec un grand sourire. Je lui rends son salut et son sourire. Puis il repart vers sa voiture, sa valise à la main.

    Je regarde sa voiture s'éloigner puis je vais dans ma chambre, sur mon ordinateur, et je joue.

    Quelques heures plus tard, le téléphone sonne. Ma mère répond. Je l'entends parler sans comprendre ce qu'elle dit puis je n'entend plus rien à part l'incompréhensible voix de la personne au bout du fil. Enfin, j'entends un sanglot, puis deux. Je me lève et vais voir ce qui se passe, inquiète. Lorsque je viens me mettre à côté d'elle, elle dit un bref au revoir au correspondant et raccroche. 

    Sans comprendre pourquoi, elle me prend dans ses bras puis elle se mit à pleurer à chaudes larmes.

    - Qu'est-ce qu'il se passe ? je lui demande en murmurant.

    - Ton frère a eu un accident... Ils... Ils ne sont pas sûr qu'il reste vivant d'ici ce soir...

    Je lève la tête pour regarder le visage bouffi de larmes de ma mère, les yeux écarquillés. Mes yeux se remplissent de larmes, mon menton tremblote et je palis à une vitesse surprenante. J'enfouis ma tête dans ma mère et laisse couler mes larmes. Nous étions là, toutes les deux, à pleurer au milieu du couloir.

    - Papa il y a un an... Puis Marc... dis-je entre deux sanglots.

    - Oui, mais il faut rester fortes... Il est dans un hôpital de Paris... Tu veux aller le voir, tant que... Qu'il est encore... en vie ?

    - Oui, je veux aller là-bas pour ses derniers instants.

    - Fais un sac à dos, on dormira à l' hôtel là-bas.

    - D'accord.

    On parle d'un ton maussade. L'ambiance s'était assombrie et avait laissé place à une grande tristesse. Je mets ce qu'il faut dans un sac, puis avant de sortir de ma chambre, je vois un message sur Facebook. C'est Paula, la copine de Marc... Elle dit qu'elle espère nous voir aujourd'hui, qu'elle est très très triste. Je lui réponds : "On sera là vers 15h ou 16h... Bisou..". Puis j’éteins l'ordinateur que je mets à charger et sors de ma chambre. Je m'installe sur le canapé en attendant ma mère en regardant l'écran noir de la TV. J'entends des sanglots provenant de la chambre de ma mère. Entendre ces bruits m'emplit les yeux de larmes, que j'essuie rapidement. Enfin, Maman sort de sa chambre, me fais un signe de la main pour me dire qu'on part.

    ~ Paris, Hôpital - 15h45 ~

    Après avoir été à l’accueil pour dire qui nous étions et qui est-ce qu'on venait voir, une infirmière nous accompagne jusqu'à la chambre de Marc. Pendant qu'on marche; l'infirmière nous dit, tristement :

    - Je dois vous dire que ce n'est pas très beau à voir... Il est gonflé et énormément bouffi de partout sur le visage... Ne parlons même pas du corps qui est dans un piteux état..

    Sans même réfléchir au ton employé ou aux mots à utiliser, je lui réponds :

    - Je veux le voir. M'en fout de son état, je veux être là avant qu'il meure.

    En voyant le visage de l'infirmière, je prends conscience que je n'ai pas très bien parlé donc je m’excuse. Elle me dit que ce n'est rien.

    On arrive à la chambre de Marc. L'infirmière ouvre la porte. Les murs et le sols sont bleus. La chambre sent le sang, les médicaments et... elle sent le parfum de Marc. Je vois tout d'abord Paula puis je pose mon regard sur Marc. Des larmes coulent sur mes joues. Il est dans un état si catastrophique qu'il est impossible de le décrire... Ses belles joues douces sont bouffies et rouge sang, de ses beaux yeux bleues, ils n'en reste qu'un, l'autre étant caché par des paupières cousues, de ses superbes cheveux noirs et entretenus avec soin, il n'en reste rien, il est chauve. Paula me regarde tristement. Elle est assise sur une chaise, sa main posée sur celle de Marc. Celui-ci a son seul œil valide ouvert. 

    - Marc peut parler. Mais d'ici quelques heures, il ne le pourra plus, précise l'infirmière.

    Puis elle part en fermant la porte.

    - Julie... Viens... me dit Marc.

    Je m'approche et regarde sa bouche, qui est peut-être le seul endroit de son visage qui n'est pas défiguré, sans compter une coupure sur sa lèvre inférieure.

    - Je t'aime beaucoup, tu es une fille bien... Garde courage et espoir dans la vie... 

    - Oh... Je t'aime aussi beaucoup Marc, dis-je en souriant tristement.

    Puis nous parlons beaucoup touts les quatre.

    ~ 17h00 ~

    - Bon, on va vous laisser entre vous, dit ma mère.

    - Oui... Je vous aime beaucoup, vous le savez ça ? dit Marc avec un bref sourire.

    - Oui, nous le savons, lui répond Maman en se levant.

    Puis on sort de la chambre. Avant de fermer la porte, j'aperçois Marc me saluer avec le même air heureux que lorsqu'il a quitté la maison, il y a 7 heures. Je fais comme s'il quittait la maison, je le salue en rendant son sourire, en y mettant le plus de joie possible.

    Quelques jours après, il y a eu son enterrement. Maman a insisté pour que je fasse un discours. Il est court mais clair :

    " Marc, sache que tu resteras à jamais dans mon cœur, j'espère que tu as rejoint Papa. Toi tu as Papa, moi Maman. Tu vas me manquer. Je t'aime".


    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Dimanche 8 Mars 2015 à 18:06

    (J'avoue, j'ai pleuré, dit cet être hypersensible)

    C'est vraiment bien décrit, une situation réaliste, et les sentiments sont bien exposés. Tu n'écris pas mal, et avec le temps, ça ira s'améliorant si tu continues sur cette lancée, ce que je te souhaite très fort!

    Néanmoins il y a beaucoup de points à améliorer...

    Erreur fréquente, le "je" au passé simple des verbes du premier groupe a une terminaison en -ai, comme au futur, et pas en -a (3e personne du singulier). De plus, on ne peut pas jongler entre présent et passé simple comme tu le fais, au niveau du style, ce n'est pas correct... Et enfin, laisse décanter tes textes au moins une journée et relis-les, cela te permettra d'éliminer les répétitions comme celle ci: "Avant de fermer la porte, je vis Marc me saluer avec le même sourire joyeux que lorsqu'il avait quitter la maison il y a 7 heures. Je fis comme si il quittait la maison, je le salua en rendant son sourire, en mettant le plus de joie dans mon sourire." Voici une correction possible, que je te propose, mais que tu ne dois pas employer (tu dois chercher la tienne propre): "Avant de fermer la porte, je vis Marc me saluer avec le même air joyeux que lorsqu'il avait quitté la maison il y a 7h. Je fis comme s'il quittait la maison: je le saluai en lui rendant son sourire, en mettant le plus de joie possible dans le mien." (oui parce que, autre erreur courante, il t'arrive d'oublier des mots ^^ comme le "possible" dans "le plus de joie dans mon sourire", du coup c'est compréhensible mais pas très joli :3)

    Bref, quelques petites bêtises à corriger, et c'est dommage car sans elles le texte serait vraiment bon :)

    2
    Lundi 9 Mars 2015 à 17:55

    Merci beaucoup ! Je sais que je fais des fautes, mais je penses que c'est pas mal pour mon âge. Merci beaucoup quand même !

    3
    Vendredi 13 Mars 2015 à 19:57

    Evidemment -enfin je sais pas quel âge tu as mais bon, si tu es en collège, oui, c'est même vraiment bien *attention rage dans 3 2 1* je déteste cette tribu de gens qui écrivent en phonétique, cela m'agace au plus haut point! Sans même parler de la qualité de ton écriture (ok, on n'est pas encore au niveau pro! Mais ça viendra ^^) ...

    4
    Samedi 14 Mars 2015 à 18:39

    Je suis très jeune (j'ai 12 ans). Quand tu dis que tu n'aimes pas les gens qui écrivent en phonétique, j'espère que tu ne parles pas de moi, car moi non plus je n'aime pas ce type de personne !

    5
    Dimanche 15 Mars 2015 à 17:22

    O.O c'est jeune ça 12 ans

    (non pas toi justement, je parlais des gens qui écrivent en phonétique en pensant plutôt aux "wesh" et pire... ^^)

    6
    Lundi 16 Mars 2015 à 20:59

    Et oui, je suis jeune ! Mais commencé jeune va me permettre de m'amélioré rapidement dans les années à venir.

    7
    Vendredi 20 Mars 2015 à 22:01

    Le tout c'est de mener à bout ton projet, pour moi peu importe l'âge auquel tu commences tant que tu as la volonté ^^

    8
    Samedi 21 Mars 2015 à 08:22

    Je suis très très motivée. J’adore écrire, depuis toujours, je me fais des histoires dans ma tête et cette année : Pourquoi pas en faire un blog ? me suis-je dis. Et voilà, c'est parti comme ça ! smile

    9
    Samedi 21 Mars 2015 à 11:25

    ^^ c'est une bonne idée! (moi j'ai commencé à écrire la première avec un ancien ami quand on était en 3e et je l'ai reprise de nombreuses fois sans arriver à la finir... Cependant, j'en ai écrit beaucoup d'autres -mais ce n'est que cette année que j'ai pensé à faire un blog pour les partager *petit racontage de vie désolée voilou*)

    10
    Dimanche 22 Mars 2015 à 18:16

    T'inquiètes, c'est pas grave mdr, au contraire. Bref, je n'ai pas pu aller sur Internet ces derniers jours donc je me mets à la suite tout de suite !

    PS : C’est cool de savoir qu'il y a au moins une personne qui est une fan qui vient souvent sur mon blog, ça fait chaud au cœur smile

    11
    ton mouton
    Vendredi 27 Mars 2015 à 19:22

    j'ai réellement aimé même si il y a quelque faute mes rien de garve j'ai adorer

     

     

    12
    Samedi 28 Mars 2015 à 06:28

    Merci beaucoup, je sais qu'il y a quelques fautes, mais je fais mon maximum pour en écrire moins, mais avec la correction de ma tante et votre aide pour corriger, les textes peuvent être très bien.

    En tout cas, merci vraiment beaucoup !

    13
    Lundi 30 Mars 2015 à 21:12

    C'est super joli! J'adore, c'est émouvant et on ressent vraiment la tristesse du personnage! Continue comme ça! happy

    14
    Mardi 31 Mars 2015 à 06:52

    Bonjour j'ai lu cet article pour moi ce que je ressens  c'st la tristesse de cette situation tu t'exprime bien j'ai évidemment les larmes au yeux tu es courageuse je repasserais car j'ai de gros soucis (mon mari va pas très bien  ) j'ai des choses à régler moi même pas  en très bonne santé) mais je suis une battante pourquoi   le sort s'acharne sur des personnes? mystère 

     je te souhaite une bonne journée 

     pour tes histoire pourquoi pas les illustrer  avec des images tu pourrais essayer/ bises

    Monia59

    15
    Mardi 31 Mars 2015 à 07:57

    Merci beaucoup d'avoir lu ce texte :).

    Le sort s'acharne sur des personnes pour qu'il voit si ces personnes peuvent tout de même avoir la joie de vivre et le courage de continuer, peut-être ? 

    Bonne idée, pour les images !

    Au revoir, et encore merci.

    16
    Jeudi 2 Avril 2015 à 22:01

    Une histoire très triste et bien écrite, on ressent beaucoup d'émotion à travers tes mots...

    17
    Vendredi 3 Avril 2015 à 07:58

    Merci beaucoup :-).

    18
    Dimanche 12 Avril 2015 à 17:39

    très joli comme toutes tes histoires toujours je brin de tristesse qu'on ressent vraiment tu fait de la smilemagie car c'est incroyable pour une fille de 12 ans de réussir à faire passer l'émotion comme si se passer vraiment tu est une très bonne rédactricesmile

    19
    Dimanche 12 Avril 2015 à 17:55

    Merci smile

    20
    Dimanche 12 Avril 2015 à 17:58

    de-rien c'est vraiment génial tes histoires

    21
    Mercredi 30 Septembre 2015 à 08:39

    Ah oui, moi aussi cela m'a pris aux tripes. Bravo, très bien raconté.

    Amitiés.

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    22
    Mercredi 30 Septembre 2015 à 13:40

    Merci beaucoup ! smile

    23
    Mardi 2 Février 2016 à 19:16

    T'adore écrire des histoires super triste je vois ! Je fait un concours sur mon blog si ça t’intéresse... Va voir ! A + ! 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :