• Différent mais bel amour

    #Une histoire d'amour entre deux filles. Cette histoire raconte la récréation du début de la journée, au lycée, avec ces deux jeunes filles de 16 ans, Pauline et Anna, qui affrontent les insultes et les moqueries ensemble.#

    7h30, le réveil de Pauline, 16 ans, sonna. Pauline se prépara pour aller au lycée puis elle prit le bus.

    Arrivée à l'entrée du lycée, j'allai déposer ses affaires au coin qu'on nommait "Elle et Elle", qui était un coin entre une rangée de casiers horizontale et une autre verticale sous un préau. Je l'attendis à ce coin-là, les yeux rivés sur l'entrée. 

    Enfin, la voilà, ma Anna. Ses cheveux bruns flottants au vent, ses yeux marrons brillant en croisant mon regard et son sourire heureux me faisait du bien. Elle se rapprochait de plus en plus, et chaque pas qu'elle faisait me remplissait le cœur de joie. Une fois qu'elle fut sous le préau, je me levai mais restai dans ce petit coin, en la regardant de mon sourire qui l’accueille chaque fois que l'on se voit. Une fois que l'on est face à face, on s'enlace. Je vis les fameux garçons qui se moquent de nous qui murmuraient entre eux en nous regardant. Je pris la main d'Anna en mêlant mes doigts aux siens et lui murmura à l'oreille : "On va leur donner une petite leçon ? J'ai ma petite idée pour les clasher" et elle me répondit : "Je meurs d'envie de voir quelle est cette petite leçon, et la tête qu'ils feront !". Avec un grand sourire, on se dirigea vers eux. 

    Une fois face à face, j'attendis que tout le monde nous regarde pour commencer. Tout le monde savait qu'Anna et moi, on s'aimait, et tout le monde savait que cette bande de c******* n'aimaient pas ça du tout. Une fois qu'il y eut un grand silence, je dis : "Moi, je suis peut-être différente,  mais au moins, j'ai quelqu'un qui m'aime. Toi, t'as pas de petite copine, et le jour où tu en aura une, ça sera une nana super belle mais, j'suis sûre qu'elle aura une mentalité comme la tienne, c'est-à-dire, débile !" et j'embrassais tendrement Anna puis je jetai un coup d’œil à cette bande de bouffons en partant vers notre coin. 

    Une fois à ce fameux coin, elle étendis ses jambes et moi, je m'allongeai en posant ma tête sur ses cuisses. On se regardait, elle me caressait la joue, je lui souriais. Je lui dis, comme ça, avec un sourire :

    - Ensemble, on a affronté les insultes et les personnes homophobes. Ensemble, on va affronter la vie et la vivre un maximum. Je t'aime.

    Elle m'écouta, puis fit un grand sourire et se pencha pour m'embrasser. Après ce baiser, elle stoppa son visage à quelques centimètre du mien et me dit qu'elle m'aimait aussi très fort.

    #Je m'excuse si il y a des fautes d'orthographe, je suis jeune et c'est entièrement possible que je fasses des fautes donc, dites-moi en commentaires !#


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Vendredi 2 Octobre 2015 à 18:37

    Salut j'aime bien c'est beau

    2
    Vendredi 2 Octobre 2015 à 18:42

    Merci :)

      • Vendredi 2 Octobre 2015 à 18:51

        DE RIEN

         

    3
    Mardi 2 Février 2016 à 19:04

    c'est cool j'aimerez bien savoir la suite ! ( Enfin s'il y en a une ! )

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :